Loi du Karma : Récolterons-nous ce que nous avons semé ?

Publié le par Ouvrons les Yeux



La carte la plus ésotérique du Tarot n'est autre que "La Roue De Fortune". Elle renvoie à une notion difficile pour nous occidentaux, celle de la roue de vie et des empreintes karmiques.

Il n'y a rien de foncièrement mystique dans la loi du Karma. Tout le monde connaît bien l'expression : "Nous récoltons ce que nous avons semé". C'est la raison pour laquelle, si nous voulons créer du bonheur autour de nos vies, il nous faut apprendre à en semer les graines. Les graines de nos actions vont et viennent avec nous, d’une vie à l’autre et ne se perdent jamais. Que cela nous plaise ou non, ce qui nous arrive est le résultat de choix que nous avons effectué par le passé.

Le mot "karma" vient d'une langue indienne, le sanskrit. Ce mot signifie tout simplement "action". Le karma est un principe que l'on retrouve dans plusieurs religions, comme le bouddhisme et l'hindouisme. Il se rapporte aux actions du corps, de la parole ainsi que de l’esprit. Chaque action que nous accomplissons laissera une empreinte sur notre esprit très subtile. Et chacune de ces empreintes finira par produire son propre effet.

Les actions vertueuses sèment les graines du bonheur futur. Les actions non vertueuses sèment celles de la souffrance que nous aurions pu éviter. Ne dit-on pas : "celui qui sème le vent récolte la tempête" ? Pluie, tornade et foudre sont censées s'abattre sur celui qui lance la pierre, celui qui blesse, et celui qui trahit. Comme s'il régnait une force supérieure qui rétablissait la justice, en nous faisant, un jour ou l'autre, payer nos erreurs. Il faut dire que nous agissons en fonction de nos conditionnements et beaucoup d'entre nous sommes prisonniers de réflexes conditionnés et prenons des décisions inconscientes.

Ainsi, que ce soit dans notre vie professionnelle ou personnelle, être bienveillant envers les autres, respecter ses engagements, et dire merci en faisant de preuve de gratitude sont des comportements que l'on peut assimiler à l'ensemencement de bonnes graines. Et ce sont ces dernières qui finiront par nous libérer de nos dettes karmiques...